Qu’est ce qu’un sinus pilonidal?

Le sinus  pilonidal (ou kyste pilonidal) est un kyste rempli de poils qui se forme au niveau du pli inter fessier. Il est secondaire à la présence de fossettes au niveau du pli inter fessier qui vont emprisonner les poils qui vont alors pousser sous la peau et créer des trajets fistuleux. Il s’ensuit une inflammation puis une surinfection avec la formation d’un abcès qui peut être très douloureux.

Quels sont les symptômes d’un sinus pilonidal?

On distingue la forme aiguë et la forme chronique.

Dans la forme aiguë, il y a formation d’un abcès en regard du pli inter fessier. On observe alors une tuméfaction rouge, chaude et très douloureuse, souvent centrée par un petit orifice (fossette). Il peut y avoir y avoir évacuation spontanée de pus.

La forme chronique survient d’emblée ou lorsque l’abcès s’est évacué. On note un suintement séreux ou purulent en regard d’une fossette située au niveau du pli inter fessier, associé à une induration souvent indolore et modérée.

Quels sont les facteurs favorisants?

Les sinus pilonidaux surviennent essentiellement chez les hommes jeunes, ayant une pilosité importante. Le surpoids, une mauvaise hygiène corporelle, la peau grasse, les frottements répétés et la position assise prolongée sont aussi des facteurs favorisants. Enfin, les antécédents familiaux constituent un facteur de risque de développer un sinus pilonidal.

Quel est le traitement du sinus pilonidal?

Le traitement est exclusivement chirurgical. A la phase aiguë, on ne réalisera qu’une évacuation de l’abcès, sous anesthésie locale ou plus souvent générale. Ce traitement est effectué en urgence afin de traiter la douleur et de limiter les risques de propagation de l’infection. Il n’est pas réalisé d’éxérèse complète du kyste car celui-ci est souvent totalement remanié avec l’inflammation et imposerait une exérèse très large des tissus. On préfèrera réaliser un méchage simple (mise en place de compresses dans la plaie par une infirmière) afin de réaliser une cicatrisation diriger et réaliser dans un deuxième temps, et à froid, une exérèse totale du kyste. Cette intervention, qui a lieu en chirurgie ambulatoire, consiste donc à enlever la totalité des berges du sinus après avoir injecté du bleu dans la fossette afin de bien délimiter celui-ci. On réalisera là encore une cicatrisation dirigée afin d’éviter la ré interposition de poils dans la cicatrice.

Et ensuite?

Les soins infirmiers de cicatrisation dirigée durent en moyenne 4 à 8 semaines, parfois plus selon la taille du sinus. Néanmoins, la faible douleur post opératoire autorise une reprise des activités une à 2 semaines après l’intervention. Le risque de récidive est inférieur à 5%. Les complications, rares, sont l’hémorragie et la surinfection de la plaie.

Une consultation post opératoire 4 à 6 semaines après la chirurgie est habituellement réalisée afin de vérifier la bonne cicatrisation des tissus.

Pour en savoir plus

Fiche d’information de la Société Nationale Française  de Colo-Proctologie (SNFCP) sur le kyste pilonidal 

Suites post opératoires après chirurgie d’un kyste pilonidal(SNFCP)

Lien utile

Site de la Société Nationale Française de Colo-Proctologie (SNFCP) (et informations sur le kyste pilonidal)

 

 auteur: dr Tavernier